Camp-École Chicobi

Faire connaître et mettre en valeur

le patrimoine naturel de l'Abitibi-Témiscamingue

ÉcoNature

Camp de vacances et classe nature visant faire connaître le patrimoine naturel aux jeunes par la réalisation d'activités scientifiques et ludiques.

ÉcoSphère

Centre de sensibilisation et de formation aux sciences naturelles et à l'écologie destinés aux adultes, aux écoles et aux familles.

ÉcoScience

Centre d'étude régional et de recherche en écologie de la plaine argileuse de l'Abitibi-Témiscamingue.

 

La petite histoire de Chicobi

 

Les débuts du Camp-École

Fondé en 1966, le Camp-École Chicobi a un passé riche que vous pouvez découvrir dans les lignes suivantes !

Le Camp-École Chicobi trouve ses origines au début des années 1950. À cette époque, des séminaristes d'Amos, très intéressés par les sciences, fondent le Cercle Harricana sous la direction de l'abbé André Asselin. Jusqu'en 1966, le cercle organise des stages durant la saison estivale à différents endroits. Les membres du cercle songent à se doter d'un site permanent afin de progresser, de donner de meilleurs services et de mieux se faire connaître

Ancien bâtiment devenu la Popotte

Le site du lac Chicobi, près de la municipalité de Guyenne, est suggéré par le Dr André-Guy Bernier et l’autorisation d’utiliser les bâtisses désaffectées du poste de Protection des forêts est obtenue par M. Roger Roy, premier président du comité. Les débuts sont modestes avec un seul camp de 15 jours.

Par la suite, l’organisation grandit rapidement et se destine à un avenir prometteur : le Camp-École Chicobi naît et acquiert une place prépondérante parmi les organismes régionaux.


Les années 1970-1980

Dans les années 1970-1980, le Camp-École Chicobi prend un rythme de croisière surprenant. Des échanges ont lieu dans le cadre de l’Office franco-québécois, le Camp-École Chicobi est affilié au Conseil de la Jeunesse Scientifique, de jeunes Martiniquais ainsi que des Français viennent au Canada pour séjourner au camp.

Stagiaires à Chicobi devant les laboratoiresLes services se diversifient afin de recevoir des groupes scolaires (classes vertes, classes rouges et classes blanches) et des stages d’initiation spécialisés sont offerts aux adultes.

Des documents pédagogiques répondant aux objectifs du programme MEQ (Ministère de l'Éducation du Québec) en sciences naturelles au primaire sont produits et offerts sous forme d’ateliers de formation aux enseignants des commissions scolaires de la région.

De 1971 à 1973, M. Léopold Gaudreau effectue au camp des inventaires écologiques dans le cadre de sa thèse de maîtrise sur les collines Tanginan. Il réalise en parallèle les inventaires écologiques d'autres territoires dans les cantons de Berry et de Desboues.

Tous ses travaux et d’autres conduiront à la création des réserves écologiques de William-Baldwin en 1992 (291 ha), des Kettles-de-Berry en 1996 (267 ha), des Dunes-de-Berry en 1997 (259 ha) et de Chicobi en 2002 (2123 ha).

Au fil des ans, Chicobi se forge une notoriété! D'importants chercheurs scientifiques demandent à consulter les collections et des échanges de données s’effectuent de part et d’autre avec l'Université de Montréal, le Jardin botanique de Montréal, le Musée national d'Ottawa et l'Université Laval. Certains de ces spécialistes vont même séjourner au camp et en région.


De 1980 à aujourd’hui

Chouette lapone (Strix nebulosa) remise en liberté à ChicobiEn 1983, après 17 ans d'opération, le ministère de l’Environnement décerne le prix Naturas à Chicobi pour son œuvre.

En 2002, le ministre de l’Environnement, M. André Boisclair, est de passage au camp pour l'inauguration de la réserve écologique Chicobi. Cette dernière, située à quelques centaines de mètres du site, protège les collines Tanginan, la tourbière de la rivière Authier et plusieurs écosystèmes représentatifs de la plaine argileuse. 

En 2005, Chicobi participe au volet culturel des Jeux du Québec à Amos. Une équipe, en charge de concevoir et de mettre en valeur les spécimens de la collection, réalise une exposition de grand calibre destinée aux visiteurs intra et extrarégionaux.

En 2005, le camp est porté à l’écran au cours de l’émission Humanima. M. Guy Fitzgerald, ex-chicobien natif d’Amos, vétérinaire et président de l’UQROP (Union Québécoise de Réhabilitation des Oiseaux de Proie), vient sur le site pour relâcher deux Chouettes lapones (Strix nebulosa) sous les yeux émerveillés des jeunes stagiaires.  Sur la photo, il est accompagné du Docteur André-Guy Bernier. 


 
Reconnaissance au chanoine André Asselin

En juin 2011, l'honorable Pierre Duchesne, lieutenant-gouverneur du Québec, remet la Médaille du Lieutenant-gouverneur au chanoine André Asselin, fondateur de Chicobi et du conseil d’administration, en reconnaissance de son bénévolat.


 

Mission et défis

Jusqu’à aujourd’hui, Le Camp-École Chicobi a poursuivi sa mission. Il a connu des temps forts où il a assuré le leadership régional en matière d’éducation en environnement et d’études du milieu naturel.

Il s’est bâti une solide réputation en tant qu’organisme «durable» et fidèle à sa mission. Combatif et convaincu, il a assumé et surmonté les défis que peuvent connaître les organismes de bienfaisance.

Il est reconnu pour son expertise dans la diffusion de la connaissance du milieu naturel auprès de la jeunesse, et ses acquis sur les éléments du patrimoine naturel se traduisent par d’importantes collections.

Organisation et mission

Réalisations et infolettres

Les retrouvailles des Chicobiens en 2016

L'influence de Chicobi sur les stagiaires

Réserves écologiques

Plan du site

 

Découvrez Chicobi en images

Le site est localisé sur les rives non habitées d'un lac typique de la plaine argileuse, le lac Chicobi. Le système hydrologique fait partie du bassin versant de la Baie James. Les eaux du lac Chicobi sont drainées par la rivière Octave vers la rivière Harricana. Deux affluents alimentent le lac, les rivières Chicobi et Authier.

 
 
 
 
 
 
 

Infolettre du Camp-École Chicobi

Abonnez-vous! C'est gratuit
 
 
 
Radium

Ce site Web est une réalisation de Radium Multimédia

Tous droits réservés ©2016-2017 - Intranet